L’Espagne des trois religions

Le vécu dans l’Espagne tolérante des trois religions est rentré dans la légende. Les Séfarades ont conservé un souvenir quasi-mythique d’une époque qui a connu un degré d’acceptation mutuelle extraordinaire et un essor scientifique qui a propulsé l’Andalousie à l’avant-garde des civilisations du Moyen-âge.

Intérieur du dôme de la mosquée de Cordoue

Intérieur du dôme de la mosquée de Cordoue

L’Âge d’or de l’Espagne musulmane s’échelonna du IXe au XIIe siècle avant que les fondamentalistes de la dynastie almohade n’y mettent fin. Ce fut essentiellement sous la dynastie omeyyade d’Espagne que l’Âge d’or a atteint son apogée. Il y eut dans l’Espagne chrétienne, notamment sous le règne d’Alphonse X, une tentative d’ouverture et de tolérance connue sous le nom de Convivencia, avant que le fanatisme religieux et l’Inquisition n’aboutissent à l’expulsion des Juifs d’Espagne en 1492, suivie de celles des Maures dix ans plus tard.

La fin de l’âge d’or

Le décret d’expulsion signé par les rois catholiques en ce début d’année 1492 n’est pas complètement surprenant. Depuis 1391, le pouvoir persécute les juifs, espérant ainsi stimuler le soutien des masses à une Espagne catholique forte.

Avec la chute de la dernière enclave musulmane, Grenade, qui tombe en janvier 1492, le territoire espagnol est intégralement sous domination chrétienne. Reste à faire en sorte que l’ensemble de la population du royaume soit elle-même chrétienne : le sort des juifs d’Espagne en est jeté !

Mise en place de l’expulsion

Le 20 mars 1492, Torquemada, chef inquisiteur de toute l’Espagne depuis 1483, présente à Ferdinand et Isabelle son projet d’expulsion des Juifs d’Espagne. Ferdinand et Isabelle signent le décret le 31 mars. Il doit rentrer en application un mois plus tard. Durant tout le mois d’avril, les notables de la communauté juive font les derniers efforts auprès de Ferdinand et d’Isabelle pour obtenir l’abrogation du décret d’expulsion. Don Isaac Abrabanel, ministre des finances de la couronne, rassemble une somme importante d’argent (300 000 ducats d’or) en échange de laquelle il tente de faire abroger le décret. Il y parvient presque mais Torquemada convainc Ferdinand et Isabelle d’expulser massivement les juifs d’Espagne.

Les juifs qui ne se convertiront pas (la majorité) quitteront le territoire espagnol avant le 2 août 1492.

Source : http://www.akadem.org

Lire la suite : conséquences de l’expulsion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s