Chanter par cœur : pourquoi, comment?…suite

Par M-T D.

Chanter par cœur, nous y tenons, mais quel travail… Voici quelques pistes pour nous guider dans l’apprentissage.

atushi

La mémoire n’a pas simplement une fonction de réception mais de relation à l’avenir.

Pour mémoriser il faut avoir un projetc’est-à-dire placer dans l’avenir les acquisitions du moment. La choriste, par exemple doit se voir sur la scène en train de chanter au moment où elle apprend sa partition. Ce geste mental, cette projection dans l’avenir sont indispensables, mais pas suffisants, il faut y ajouter le travail de mémorisation.

Chacun se donne une représentation mentale de ce qu’il veut retenir, et cette représentation peut être soit visuelle , soit auditive . En effet, selon Antoine de la Garanderie, pédagogue fondateur de la Gestion Mentale, les esprits peuvent être répartis en deux grandes catégories : les « visuels » et les « auditifs », qui évoqueront différemment selon leur profil.

L’évocation
Cette phase de l’apprentissage est essentielle.
→ L’évocation visuelle consiste par exemple, à revoir dans sa tête le texte à mémoriser.
→ L’évocation auditive consiste à se redire les mots du texte, à se les répéter à haute voix.

Les catégories
En bref,  l’univers mental d’un « visuel » est composé d’images, celui d’un « auditif », de discours. Toutefois les adultes sont rarement à 100% auditifs ou visuels. La tendance de base est partiellement compensée par la tendance complémentaire car chacun modifie plus ou moins son comportement spontané.
La kinésie peut également faire partie du processus de mémorisation, En effet le mouvement associé à l’une ou l’autre des catégories peut aider à l’apprentissage.

Mettons-nous au travail : quelques conseils…

Se donner un objectif par séance de travail, par exemple apprendre un couplet…
– Répéter le texte et s’imprégner du sens
– Évoquer le texte en le revoyant intérieurement (page, couplets), visualiser des images
– Répéter phrase par phrase sans regarder le texte en l’évoquant visuellement
– Même chose en écoutant les sons
– Repérer les rimes s’il y en a
– Écrire le texte plusieurs fois
– En marchant, chanter phrase par phrase une fois en regardant le texte au début, une autre fois sans le regarder

 

On peut imaginer beaucoup d’autres procédés. La créativité rend le travail encore plus efficace…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s